Panier 0

T'es pas plate | Vanessa Therrien

Ça fait quelque temps que j’ai envie de parler de ce sujet-là; premièrement parce qu’il me touche, mais surtout parce que j’aurais aimé lire ces lignes-là quand j’étais plus jeune - pendant l'adolescence où j’me cherchais pas mal -, et où je pensais que j'étais une personne vraiment plate. Ça fait qu'avec les partys de fin d'année scolaire et la St-Jean qui est là, j'trouve que le moment est bien choisi pour te parler que ce qui s'cache dans mon chest.

J'veux avant tout dire que les gens qui consomment sont loin de me déranger - pratiquement tout le monde autour de moi consomme, pis trust-moi : je les aime d'amour quand même -. Je veux aussi dire que je n'ai pas une haine envers les gens qui sortent dans les bars. Mais cet article-là, c'pas pour eux autres.

Cet article-là s'adresse plutôt aux autres qui font pas trop de bruit; à ceux et à celles qui pensent qu'ils doivent devenir une personne qu'ils ne sont pas pour se faire accepter par leurs pairs.

Fak aujourd'hui, j't'écris à toi, ma p'tite qui se trouve plate.

Aujourd'hui, j’ai envie de te dire que de vivre différemment, un peu en retrait de la masse, ça se peut; pis que c’est bien correct. J’veux te dire que si jamais tu feel pas pour faire le party, pour voir du monde dans tes temps libres ou pour boire de l’alcool et consommer de la drogue : c’est correct, et t’as le droit, pis c’est ben parfait de même.

En tant qu'introvertie exposant 1000 et sobre depuis la naissance, j’ai envie de te dire que t’es pas obligée de passer par dessus la personne que tu es et à commencer à consommer pour être dans « la gang ». J’veux te dire que c’est important d’être fidèle à toi-même, d’être fidèle à ce que tu veux faire et surtout, surtout; ce que tu ne veux pas faire. Personne n'a le droit de te faire sentir mal d’être toi-même; personne.

Souvent, à l’adolescence, on a tendance à vouloir suivre la masse pour avoir des amies, pour se faire accepter et pour être « cool ». Moi, c’que je peux te dire, c’est que y’a rien de plus « cool » que quelqu’un qui est elle-même. Quelqu’un qui est fidèle à ses valeurs et quelqu’un qui est fière de la personne qu’elle est et qui ne changera pas pour personne. 

J’veux te dire que ça fait 27 ans que j’ai pas consommé, que ça fait 27 ans que je manque pratiquement tous les partys de la vie. Et en plus, que ça fait 27 ans que je suis une p’tite introvertie qui a pas mal plus de plaisir en pantoufles à la maison que dans un bar.

J’me suis souvent sentie mal, longtemps sentie coupable de ne pas suivre mes amies dans leurs aventures sans queue ni tête les weekends. Mais viens un temps où on comprend que c’est pas parce qu’on n’aime pas nos amies qu’on sort pas, mais c’est parce qu’on préfère rester seule; et si c'est ce qu'on préfère : ben c'est ce qu'on devrait faire.

Aujourd'hui, j’veux te dire que la personne à qui tu dois plaire dans la vie, c’est toi. T’es la seule personne responsable de ton bonheur, t’es la seule personne en qui tu dois croire et dont tu dois prendre soin, mais surtout, dont tu dois être fière. 

J’veux te dire que peu importe la situation, si jamais tu sens que tu passes par-dessus la personne que tu es et que tu crois que tu vas regretter une décision, aussi anodine soit-elle, écoute-toi.

Prends pas la chance de te perdre dans le tourbillon de la vie. Prends pas la chance de mettre un masque sur la belle p’tite face que tu as. Prends pas la chance de jouer un rôle en pensant que ta propre personne n’est pas à la hauteur des autres. Crois-moi : t'es à la hauteur. T’es bonne, t’es magnifique, t’es différente; unique, et t’es capable de grandes choses toi aussi, tel que t'es.

Que tu sois une introvertie comme moi qui déteste sortir et qui préfère de loin la solitude et un bon film : c’est correct, t’es normale.

Si jamais l’alcool t’intéresse pas, que les drogues t’écoeurent et que tu veux pas essayer ces trucs-là : t'es normale, c’est correct; t’es pas plus plate pour autant.

Si je peux te donner un conseil : prends toutes tes énergies pour foncer dans ce qui te plait vraiment, réalise-toi et fonce. La vie est courte. Peaufine la personne que tu es avec tes 1001 qualités et tes quelques défauts à la place de devenir quelqu’un que t’es pas.

J’te dis ça aujourd’hui parce que j’aurais aimé ça le lire v’la 10 ans, parce que je crois qu’en vieillissant on doit devenir la personne qu’on avait besoin quand on était jeune. 

À toi qui se trouve plate, t'es pas plate; t'es parf.

J’t’envoie plein d’amour, juste d’l’amour

Van



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire