Panier 0

4 choses que tu dois savoir quand tu côtoies des gens anxieux

Les gens qui ont des problèmes d'anxiété sont beaucoup plus nombreux que tu peux le penser. Voici donc 4 trucs que tu dois savoir sur les personnes qui font de l'anxiété :

 

Leur cerveau n'arrête jamais de penser, même si tu leur dis de faire l'inverse

C’est pas juste une façon de parler; c’est extrêmement vrai. Les personnes anxieuses pensent à tout et s'inquiètent de tout : à ce qui s’est passé hier, à ce qui pourrait se passer, à ce pourrait ne pas se passer, aux options B-C-D-E si un plan A ne marche pas, à ce qu’elles ont dit à quelqu’un v’la 2 ans dans une situation bien précise, et là ils se mettent à faire des liens – qui font souvent pas de sens quand on prend le temps d’y penser, mais qui sont bourrés de sens pour elles –, puis à angoisser.

 

 

Ça peut être épuisant pas mal, pour ceux qui les accompagnent, mais surtout pour leur p’tite tête. Sache que même si tu leur dis de ne pas y penser, elles vont quand même y penser parce qu'elles ne sont pas capables de faire autrement. 

Si tu veux jouer un rôle important dans leur combat; écoute-les tout le temps qui faut.

 

La phrase « calme-toi » : ça ne fonctionne pas

Quand les gens sont en train de se taper une crise de panique, c’est gentil de leur dire de se calmer, mais crois-moi qu’ils y avaient déjà pensé tout seul de leur bord. Par contre, ils comprennent très bien que tu peux ne pas savoir quoi faire; même eux, ils n'ont souvent aucune idée quoi faire. 

Si tu veux jouer un rôle important dans leur combat; respire avec eux en suivant ceci : 

 

« T’es tu correct? », « Ça va tu? » - STP, le moins possible

Ce genre de questions-là les stresse pas mal, parce que tu leur remets dans la face qu’ils ont pas l'air à feeler et qu'ils n'ont plus le contrôle, et ça, c'est encore pire pour quelqu'un qui essaie de passer incognito.

  

Si tu veux jouer un rôle important dans leur combat, voici un petit truc : quand tu vois que c’est évident qu’une personne ne va pas bien, à la place de la bombarder de questions comme celles un peu plus haut, remplace-les par celles-ci :

-Veux-tu que je reste avec toi?
-Qu'est-ce qui te fait sentir comme ça?
-Es-tu bien ici? Veux-tu qu’on aille à un autre endroit ensemble?
-Veux-tu qu'on respire ensemble?
-As-tu besoin de quelque chose ou qu'est-ce qui te ferait sentir mieux? 

Sois juste à l’écoute, si la personne veut être toute seule, laisse-la toute seule : sache qu’elle t’adore d’amour, mais on a tous des moyens différents pour nous aider à passer à travers une crise.

 

Non, il ne le savent pas quand l'anxiété va se pointer le bout du nez

Des fois, les personnes anxieuses se réveillent et elles pètent le feu. D'autres fois, elles se sentent comme si elles devraient passer le mois en boule dans leur lit. Pis des fois, elles pensaient se sentir super bien jusqu'attend d'être pogné dans la file d’épicerie trop crowdée.

  

Ça arrive ben souvent qu’elles sacrent le panier là pis qu’elles s’en retournent à la maison au PC. Elles ne le savent pas quand ça va leur frapper en pleine face, et crois-moi, elles aimeraient ça le savoir; pas mal plus que toi. 

Si tu veux jouer un rôle important dans leur combat; sois gentil avec elles, et essaie de trouver avec elles une façon de relaxer. 

 

Finalement, faut essayer de prendre ça comme ça vient; soit un jour à la fois, et un combat à la fois. Ne pensez surtout pas que vous ne pouvez rien faire dans ces situations-là; vous ne savez définitivement pas à quel point vous avez un rôle important dans la vie de ces gens-là.

 

<3

 

 

 

 



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire